PORTRAIT

Un festival pour le chocolat

Un festival pour le chocolat

Musique, cinéma, théâtre, dance, performances, nourriture : en proportion de sa population, la Suisse dispose de la plus haute densité en festivals au monde. Outre plus de 400 festivals de musique, les festivals alimentaires sont toujours plus appréciés. Dès 2019, un nouvel événement majeur s’ajoute à la liste : le Schoggifestival. Il offrira aux visiteurs un mélange d’informations, d’opportunités d’achat, d’éducation, d’expériences et de rencontres. 

La Suisse est un pays chocolatier. En 2017, le volume total de chocolat vendu en Suisse et à l’étranger était de 190'731 tonnes. Dans le domaine de la consommation par habitant, la Suisse se situe même en tête des pays consommateurs, avec 10,5 kg, suivie de l’Allemagne à 9,2 kg. « Presque tout le monde aime le chocolat. Mais presque personne ne sait comment il est fabriqué, depuis quand il existe, d’où il vient ni tout ce que son univers peut nous faire découvrir. Nous voulons changer cela », déclare Anja Glover, gestionnaire de projet du premier festival chocolatier de Suisse. 

Nous mettons l’accent sur la durabilité 

Le Schoggifestival inaugurera sa première édition du 22 au 24 novembre 2019 à Sarnen, dans le canton d’Obwald. L’objectif sera de faire voir aux visiteurs l’ensemble de la chaîne de valorisation de l’industrie chocolatière. Près de 40 fabricants et vendeurs de chocolat, grands et petits, internationaux et locaux, seront présents dans le village du festival. L’accent sera mis sur la gestion durable dans le choix des exposants. « Nous voulons montrer qu’il existe du chocolat équitable et durable. Notre objectif est de sensibiliser et d’éduquer le public », explique Anja Glover. 

Anja Glover, Project Manager du Schoggifestival.
Anja Glover, Project Manager du Schoggifestival.

Programme d’encadrement pour petits et grands 

Outre les stands du village, un programme attractif accompagnera les visiteurs dans leur voyage exploratoire au cœur de l’univers chocolatier. Au gré d’expositions et de panneaux d’information dans l’arène du festival, ils obtiendront des informations précieuses sur le chocolat. On y découvrira des facettes historiques, mais également de futures évolutions. Divers spécialistes débattront de durabilité et de l’avenir de l’industrie chocolatière lors de plusieurs tables rondes et conférences. Ces événements en marge du festival devraient susciter la réflexion et la discussion. Évidemment, le festival le plus sucré de Suisse ne saurait manquer d’avoir sa propre chocolaterie. Petits et grands y pourront fabriquer eux-mêmes leur chocolat, tout en comblant d’éventuelles lacunes. 

Toute une commune participe 

L’idée du Schoggifestival remporte une large adhésion. Les restaurants et les acteurs culturels de Sarnen en seront parties prenantes. Ainsi, durant les trois jours du festival, des films ludiques et des documentaires sur le chocolat seront diffusés dans un cinéma. Des plats novateurs proposés par les restaurants de Sarnen, comme des pâtes au chocolat, vont compléter sur le plan culinaire la visite du premier festival suisse du chocolat.  

Pour de plus amples informations: www.schoggifestival.ch

 

D'autres festivals du chocolat en Suisse romande:

https://www.versoix.ch/sites-festichoc/festichoc/le-festichoc-1373 

http://www.chocaltitude.ch/ 

http://chocolatissimo.ch/a-propos 

https://www.salondeschocolatiers.com/en/the-geneva-rallye-du-chocolat/ 

 

 

©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer
©Florian Schweer